International power grids and exchanges

Global

 

In countries with large scale renewable energy capacity addition, variability and intermittency of renewable energy based power generation is a major concern. Often this acts as a barrier for capacity expansion plans at the national level. An important strategy for managing the variability of renewable energy is to spread the electricity supply and demand over large areas by building regional and international grids. Large catchment areas with multiple nodes of concentrated supply and demand, allow flexibility in the system. When power is traded real-time through market exchanges over this large catchment area, it leads to the realisation of the cheapest source of electricity delivering economic benefits for all countries involved. Nordpool and upcoming regional grids in the south-east asian region serve as good examples.

Capture d’écran 2020-09-02 à 14.30.43.

Global                                       Version française

Arab version         

African clean energy corridor 

Africa

The African Clean Energy Corridor (ACEC) programme was launched by IRENA in 2014 to meet the huge increase in energy demand projected in the African continent while fulfilling climate objectives. The initiative will be taken up in three regions: the Eastern Africa Power Pool (EAPP), the Southern African Power Pool (SAPP) and the West Africa Clean Energy Corridor (WACEC). A regional approach to power sector development will enable the trade of least-cost renewable and clean electricity, and an optimal utilisation of renewable energy. ACEC will involve the following steps: 1) zoning and resource assessment to site renewable power plants in areas with high resource potential and suitable transmission routes; 2) national and regional planning to integrate cost-effective renewable power options; 3) enabling frameworks for open markets and reduced financing costs; 4) capacity building to plan, operate, maintain and govern power grids and markets; and 5) public information and awareness outreach.

Sun Cable Project

Australie / Singapour

 

Le projet Sun Cable, une fois mis en œuvre, sera un exemple de premier plan du commerce international d'électricité à partir d'énergies renouvelables, fournissant de l'énergie propre aux pays qui n'ont pas la superficie ou les ressources nécessaires à la production nationale. Lancé en 2018, le projet Australie-ASEAN Power Link (AAPL) exploité par Sun Cable a le potentiel de devenir la plus grande infrastructure d'interconnexion de réseau au monde basée sur les énergies renouvelables. Le projet comprend la construction d'une centrale solaire de 10 GW en Australie, combinée à des installations de stockage de batteries allant jusqu'à 30 GWh, et d'un câble sous-marin HVDC couvrant 3750 kilomètres, reliant le nord de l'Australie au réseau électrique de l'ASEAN. L'électricité du projet sera vendue à Singapour, répondant à 20% de sa demande d'électricité. En 2019, AAPL a obtenu un statut de projet majeur, soulignant l'importance stratégique du projet pour l'Australie. Il est désormais au cœur des discussions australiennes autour d'une stratégie verte de relance post-COVID.

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202020-1

Australie / Singapour

Sun Cable Project

Australie / Singapour

 

Le projet Sun Cable, une fois mis en œuvre, sera un exemple de premier plan du commerce international d'électricité à partir d'énergies renouvelables, fournissant de l'énergie propre aux pays qui n'ont pas la superficie ou les ressources nécessaires à la production nationale. Lancé en 2018, le projet Australie-ASEAN Power Link (AAPL) exploité par Sun Cable a le potentiel de devenir la plus grande infrastructure d'interconnexion de réseau au monde basée sur les énergies renouvelables. Le projet comprend la construction d'une centrale solaire de 10 GW en Australie, combinée à des installations de stockage de batteries allant jusqu'à 30 GWh, et d'un câble sous-marin HVDC couvrant 3750 kilomètres, reliant le nord de l'Australie au réseau électrique de l'ASEAN. L'électricité du projet sera vendue à Singapour, répondant à 20% de sa demande d'électricité. En 2019, AAPL a obtenu un statut de projet majeur, soulignant l'importance stratégique du projet pour l'Australie. Il est désormais au cœur des discussions australiennes autour d'une stratégie verte de relance post-COVID.

Capture d’écran 2021-01-07 à 11.35.59.
AGL unveils plans for grid-scale battery

South Australia 

Capture d’écran 2021-01-07 à 11.38.26.

South Australia 

Sun Cable Project

Australie / Singapour

 

Le projet Sun Cable, une fois mis en œuvre, sera un exemple de premier plan du commerce international d'électricité à partir d'énergies renouvelables, fournissant de l'énergie propre aux pays qui n'ont pas la superficie ou les ressources nécessaires à la production nationale. Lancé en 2018, le projet Australie-ASEAN Power Link (AAPL) exploité par Sun Cable a le potentiel de devenir la plus grande infrastructure d'interconnexion de réseau au monde basée sur les énergies renouvelables. Le projet comprend la construction d'une centrale solaire de 10 GW en Australie, combinée à des installations de stockage de batteries allant jusqu'à 30 GWh, et d'un câble sous-marin HVDC couvrant 3750 kilomètres, reliant le nord de l'Australie au réseau électrique de l'ASEAN. L'électricité du projet sera vendue à Singapour, répondant à 20% de sa demande d'électricité. En 2019, AAPL a obtenu un statut de projet majeur, soulignant l'importance stratégique du projet pour l'Australie. Il est désormais au cœur des discussions australiennes autour d'une stratégie verte de relance post-COVID.